AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
Nous en sommes au début de la saison 2 ! Merci de mettre à jour vos nouveaux RPs
Les personnages féminins inventés ne sont plus autorisé !

Partagez|

Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 0:20


Jamie Nicolas Vandersteen

27 ans • Américain • I am a simply human
Psychologiquement instable - Hyperactif - Suicidaire






“ IT'S JUST MY HISTORY"



Il est né en Californie le 28 septembre 1983. Ses parents sont des gens ordinaires et normaux, voir même banal, leur seul différence étant qu`ils étaient assez âgé lorsqu`ils ont eu Jamie. Sa mère, Mary, avait 41 ans lorsqu`elle a donné la vie à son fils. Elle avait autrefois été marié à un autre homme, mais celui-ci ne pouvait pas lui donner d`enfant et lorsqu`il est mort dans un malheureux accident à son travail, elle avait déjà atteint la trentaine avancée. Deux ans plus tard, elle a rencontré par hasard Mark et ils se marièrent quelques mois plus tard. Mark était un avocat de 37 ans lorsque Jamie est né. Mary est tombée enceinte lors de leur nuit de noce. Son plus grand rêve venait ainsi d`être réalisé avec son nouveau mari. Mary et Mark étaient heureux, tellement qu`ils voulurent en refaire un autre. Jamie grandissait bien, même si sa mère fit une fausse couche alors qu`il n`avait même pas encore un an. Elle eu alors un choc et elle décida de mettre un frein à son idée de grande famille pour plutôt prendre soin de son garçon. Le jeune Jamie était un bébé exemplaire, sociable et qui adorait jouer et rire. Il était un vrai rayon de soleil pour ses parents ainsi que pour chaque personne qui le côtoyait. Son avenir s`annonçait ainsi merveilleux et sa mère admirait son intelligence et son caractère d`ange.

Lorsque Jamie atteint l`âge de 5 ans, sa mère donna naissance à son deuxième fils, qu`elle nomma Harry en l`honneur de son père disparue peu de temps avant. Jamie ne comprenait pas vraiment pourquoi le « nouveau » lui volait toute l`attention qu`il avait reçu depuis sa naissance. Lui qui était autrefois si angélique se transforma en petit diable. Il était jaloux, tout simplement. Mais personne ne le comprenait et il se faisait punir parce qu`il poussait ou frappait accidentellement Harry, alors qu`il ne cherchait qu`un peu d`attention. Il détestait particulièrement être punit injustement et il entra dans une phase effroyable où il faisait des crises de colère effrayante. Ses parents lui on tenu tête, protégeant Harry et au bout de quelques mois d`enfer, Jamie cessa les crises. Mais sa jalousie était toujours bien présente même s`il endurait Harry en silence. C`est à cette époque qu`il commençait à apprécier le fait de se blesser. Il allait ainsi souvent jouer dehors le matin et il rentrait presque à chaque soir avec une ou deux nouvelles blessures.

C`est à 9 ans que la vie de Jamie changea radicalement. Il avait eu une enfance heureuse et sans histoire, malgré la présence de Harry qui venait d`avoir 4 ans. Il avait beaucoup d`amis, était parmi les plus brillant de sa classe à l`école et il n`avait rien perdu de sa grande capacité à être enjouer et sociable avec son entourage. À l`école, on le voyait comme un ange amusant alors qu`à la maison il se transformait en un être presque froid à cause de la présence de son frère. Ses parents ne voyaient rien d`anormal, le croyant juste indépendant, même si parfois il leur arrivait de trouver un objet cassé et plein de sang dans sa chambre. Un simple accident, selon eux. Une nuit par contre, Mary et Mark furent réveillés par des cris. Ils reconnurent ceux d’Harry et accoururent pour le voir. Le corps de leur jeune fils était étendu au sol, inanimé dans une flaque de sang… On ne le crut pas coupable au début, mais les preuves contre lui étaient trop nombreuse. Ce n`est que lorsque Jamie avoua à la police qu`il avait bel et bien tué volontairement son frère, que ses parents durent l`admettre. Bouleversée, Mary pleurait à tous les soirs dans la chambre d`Harry. Mark lui semblait avoir perdu tout émotions et il ne parlait presque plus. La maison des Vandersteen était devenue très silencieuse et personne n`osait parler de leur situation, comme si le sujet était devenue tabou. L`école de Jamie était inquiète et on le transféra dans un établissement pour jeune ayant des troubles mentaux parce que l`on craignait pour la sécurité des autres enfants. Jamie, lui, poursuivait son existence comme si de rien n`était, heureux de ne plus avoir Harry dans les pattes.

Jamie avait 12 ans. Depuis 3 ans, il endurait les thérapies que l`on lui imposait en prenant ça comme un jeu, riant ainsi des psychiatres qui essayait de le « soigner ». Jamie n`avait aucune maladie mentale. Voilà la réponse que les parents de Jamie recevaient à chaque fin de thérapie. Insatisfait de cette réponse, il allait voir un autre psychiatre et une nouvelle thérapie commençait. Jamie s`ennuyait à mourir. Son entrée dans l`adolescence augmentaient l`inquiétude de ses parents. Lui, il ne semblait pas trop sans faire, même si de nouvelles mentalités se créaient peu à peu en lui. Il commençait à se croire fou. Il l`avoua un jour à sa thérapeute du moment et celle-ci en fut très surprise. Elle chercha à comprendre pourquoi il se pensait ainsi, mais comme Jamie lui-même ne le savait pas, elle fonça droit dans un mur. Alors qu`il vieillissait et que les hormones de l`adolescence venait le troubler de plus en plus et le convaincre qu`il était bel et bien fou, Mary tomba malade. Elle faisait une dépression selon les médecins et la médication qu`on lui donnait la rendait tellement endormit qu`elle devenait moins contrôlante avec son fils. De plus, Mark travaillait de plus en plus et il était rarement à la maison. Cette nouvelle liberté fut bien accueillit par Jamie qui commençait à devenir plus attirer par la luxure. Il se saoula la première fois à 13 ans et toucha pour la première fois à la drogue deux jours plus tard. Il rencontra également son nouveau et dernier psychiatre à vie. Il était un homme très compréhensif et c`est lui qui conseilla à Jamie d`écrire, comme il voyait en lui beaucoup d`imagination et une intelligence artistique importante. Jamie apprécia l`écriture et il créa environ deux mille univers différent durant les trois mois que durèrent sa thérapie. Désespérer, ses parents stoppèrent cette dernière puisque les résultats n`étaient pas là et que l`argent commençait à devenir rare puisque Mary ne pouvait plus travailler à cause de sa maladie persistante.

Son côté excentrique et fou se multiplia lorsqu`il atteint l`âge de 16 ans. Il fugua le jour de son anniversaire et ne reviendra plus jamais vivre chez ses parents en Californie. Le lendemain de son départ, il écrivit une série de lettre n`ayant aucun rapport avec son choix de partir à sa mère. Il lui dit entre-autre qu`il est un fou depuis la naissance d`Harry, qu`il adorait particulièrement quand elle lui racontait des histoires avant de s`endormir, il avoua avoir adoré faire des thérapies même si c`était ennuyeux à mourir mais surtout, il lui avoua qu`il aurait préféré que sa mère donne naissance à une fille parce qu`il aurait adoré la faire pleurer. Ce fut les dernières nouvelles qu`il donna à sa famille, avant la mort de sa mère, un an après sa fugue. Il ne l`apprendra que beaucoup plus tard, lorsque son père lui enverra un chèque contenant l`héritage de Mary. Il lui écrira simplement sur un bout de papier : Elle aurait voulu que tu l`es malgré tout. Jamie eu une vie sur la route durant presque un an. Il rencontra beaucoup de personnes durant cette année, mais il devenait de plus en plus immature, illogique et changeant au niveau du caractère, ce qui faisait en sorte que peu de gens s`attachaient à lui. Il a connu entre-autre un jeune homme qui voyagea avec lui pendant deux semaines. Il était originaire de la France et il eut beaucoup de difficulté à le comprendre au début comme il ne parlait pas vraiment l`anglais. Même s`ils ne se comprenaient pas oralement, ils se ressemblaient un peu et ils s`enduraient très bien l`un l`autre. Les quelques femmes qu`il connu ne furent pas attirées par ses comportements bizarres et par son éternel refrain : « Tu sais quoi, je suis fou! ». Il les faisait presque toutes fuirent après cette simple phrase. Seulement une ou deux acceptèrent de mieux le connaître, mais ce ne fut rien de sérieux.

À l`âge de 18 ans, il a publié le premier et le seul livre qu`il avait réussi à compléter dans sa vie sous le pseudonyme de James Redford. Il avait écrit la majorité de son livre lors de sa période de nomade de la route où il avait fait le tour des États-Unis. Il s`agit en vérité d`un recueil de nouvelles toutes plus époustouflante les unes que les autres. Son livre eu une assez bonne popularité auprès des adolescents et des amateurs de ce genre littéraire, lui permettant ainsi de faire un peu de profit. Avec cette argent en plus de celui de l`héritage de Mary, il trouva un appartement à Mystic Falls qu`il habite toujours depuis. Il avait choisi cette ville tout à fait par hasard, alors qu`il en avait eu assez des voyages sans destinations précises. Il a fait quelques petits boulots pour se faire un peu plus d`argent mais ne réussi pas à avoir un emploi stable. Comme son comportement et sa vie personnel son aussi instable et imprévisible qu`un château de carte soufflé par un vent violent, il ne réussi pas à remonter la pente qu`est son existence. Les femmes le fuient, même si certaines acceptent de se retrouver dans son lit pour un soir. Il est connu par les habitants de la ville, mais personne ne veut passer par-dessus sa réputation pour ainsi mieux de connaître. En 8 ans, seulement 3 personnes sont entré chez lui pour autres choses que pour une simple aventure. Il n`est pas vraiment malheureux pour autant, du moins, c`est ce qu`il affirme. Mais, il se retrouve toujours au même bar miteux à toutes les fins de semaine où il se saoule en s`extasiant de l`attention que l`on lui porte, même si les habitants de la ville commencent à en avoir assez de lui.

Il est actuellement sans emploi et son loyer est en retard de trois mois, donc son propriétaire le menace d`expulsion alors il essaie de trouver un emploi mais sa réputation le rattrape. Alors, il songe à quitter la ville si dans un mois il ne trouve toujours rien. Il trouve que de toute façon, Mystic Falls n`est plus la ville qu`il avait aimé il y a 8 ans quand il y a emménagé. Pourtant, ces histoires d`attaques d`animaux l`amuse et il aimerait bien en voir un de ces fameuses bêtes pour voir si elles sont si dangereuse que l`on le prétend. Au fond, il souhaite rester plus longtemps justement parce qu`il est intrigué par ces attaques, même s`il s`en balance un peu.



“ I'M JUST LIKE THAT"

Jamie est un homme extrêmement troublé. Son but dans la vie est de prouver aux plus d`inconnus possible à qu`elle point il est « fou ». Parce que c`est comme ça qu`il se voit. Il se comporte ainsi de manière illogique, inintelligible et imprudente, frôlant le suicide de nombreuses fois sans toutefois l`atteindre, à son plus grand regret. Il n`a pas d`espoirs, de rêves et ne croit pas en un avenir quelconque qui l`attend. Il vit donc au jour le jour et ne prend pas la peine de travailler pour gagner sa vie (le moins possible). Il s`attire également beaucoup d`ennuie avec son attitude extrémiste et pas seulement judiciaire. Il a de nombreux ennemis, même s`il s`en fiche. Il se moque également de l`amitié et de l`amour, crachant presque au visage de ceux qui lui témoigne autre chose que de la haine ou de l`indifférence. Il a déjà justifié son comportement à sa mère par une drogue naturel que produirait son cerveau et qui le rend complètement débile. Mais, apparemment que lorsqu`il prend de la vrai drogue, il devient presque calme et même supportable, mais ça il n`en à pas vraiment conscience. Il aime beaucoup rire des autres et de lui-même également. Il s`est déjà cassé un bras lorsqu`il avait 21 ans et les médecins qui l`on soigné ne comprenaient pas pourquoi il était mort de rire alors qu`il devait souffrir le martyr. À vrai dire, il aime beaucoup se faire mal. Il ne se mutile pas de façon régulière, mais ça lui arrive parfois de se jeter contre un mur sans raison et d`en rire après. Il ne se croit pas invisible, mais il ne craint ni la douleur, ni la mort. Il essaie même de les côtoyer le plus possible et il trouve toujours ça très amusant.

Il aime l`alcool, la drogue et les sports extrêmes, mais il peut tout aussi bien changer d`avis et rire des alcooliques, des drogués et des malades d`adrénaline. À vrai dire, peut de chose lui font plaisir. Il déteste l`ennui et semble toujours vouloir être entouré de gens, comme si le fait d`être seul avec lui-même prouvait lui faire finalement croire qu`il n`est pas si fou qu`il ne le prêtant. Il se sent toujours forcé d`être le centre d`attention, celui que l`on parle, peu importe que se soit en bien ou en mal, l`important c`est que l`on voit à qu`elle point il est FOU! Le soir, lorsqu`il est bien malgré lui seul dans son modeste appartement, il trouve le temps moins long en prenant un stylo bleu et en l`utilisant pour… écrire! Et oui, ce dérangé mentalement adore écrire des histoires. Il est par contre incapable de trouver une fin à ses récits. Il les commencent, développant une structure incroyablement complexe et des personnages extrêmement bien décrit et développé, tous relié entre eux par des relations d`une profondeur et d`une complexité incroyable. Puis, il arrête subitement et commence une nouvelle histoire totalement différente de la précédente. Il n`écrit qu`avec des stylos bleus et il n`efface jamais, il hachure simplement ce qui n`est pas bon et il écrit la suite dans la marge. Il ne réécrit jamais ces histoires, elles sont donc encore à l`état de brouillon et peu de gens peuvent arriver à les lire. Ils les cachent précieusement dans l`une de ses armoires dans sa chambre qu`il ferme à clé pour éviter de se faire voler ses idées, comme ses histoires ne sont jamais terminées. De plus, il écrit exclusivement à la main, le clavier ne l`inspirant pas.

Jamie n`a pas de style vestimentaire extravagant, contrairement à son caractère, il s`habille même de façon plutôt « normal » et aléatoire. Il se lève le matin, prend un vêtement quelconque, s`assure qu`il n`est pas sale et il le met. Il apprécie particulièrement les bottes et des jeans et il met souvent sa veste grise foncé qu`il possède depuis qu`il a 17 ans. Il a également un tatouage sur l`omoplate droite représentant trois lettres simples et noirs : F O U. Évidemment, cela est peu surprenant car il passe son temps à vouloir convaincre la planète entière qu`il l`est!

“ BEHIND THE COMPUTER"




PSEUDO : Annie
AGE : 18 ans
AVATAR PRIS : Hugh Dancy
COMMENT AS TU ATTERI ICI : En cherchant un forum sur TVD, tout simplement!
CE QUE TU PENSES DU FORUM : Vraiment génial
FICHE : [X] Terminé [] En cours
UN PETIT MOT : J`aime faire des personnages marginaux, ce sont les plus amusant à faire à mon avis. Donc, ne soyez pas surpris par le caractère de mon Jamie, parce que je me suis retenue pour une fois ^^







Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 1:16

Bienvenue petit humain! Very Happy


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 7:30

Bienvenus parmi nous mon cher amuse toi bien !


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 7:51

Bienvenue sur le forum Jamie !
Je te valide avec grand plaisir et puis tant fait pas, on aime beaucoup les personnages bizarre ou autre ici xD


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 11:17

Bienvenue à toi ! 06


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 12:08

Merci à tous ^^


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 12:30

Ouah, j'ai pas tout lu mais j'adore ta fiche Very Happy
Bienvenue sur le forum (:


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 12:48

Bienvenu parmi nous ! Amuse toi bien.
Smile


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes Sam 30 Avr - 18:12

Welcome !


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes



Contenu sponsorisé







Revenir en haut Aller en bas

Jamie Nicolas Vandersteen - Un fou parmi les hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Just Breathe :: Good Bye my lover... :: Administration :: Fiches de présentation des membres-