AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous en sommes au début de la saison 2 ! Merci de mettre à jour vos nouveaux RPs
Les personnages féminins inventés ne sont plus autorisé !

Partagez|

Toc toc .. | Pv' Detonah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Toc toc .. | Pv' Detonah Ven 6 Mai - 17:06

Toc Toc ..



    Je marchais. Une activité assez plaisante, bien que fatigante quand on a beaucoup de chemin à parcourir. J’aurais pu, effectivement, prendre ma voiture mais je préférer marcher, pour me vidé l’esprit surement ou pour penser librement à l’aventure qui m’attendais. Oui, car quand j’aurais fini ma longue marche et que je serais arrivé devant la maison de qui déjà ? Detonah ? Je regardé mon petit bout de papier ou était écris l’endroit exacte de l’adresse de Detonah. Drôle de nom d’ailleurs. Elle habité le quartier chic, le quartier ou je détesté m’aventuré, il y avait beaucoup trop de monde, de circulation et de gens qui se croyait les maîtres du monde. Je soupirais, la Detonah en question fesait partie de ces gens là, des gens qui dépense leur argent sans compter, qui ne pense qu’a eux. C’était incroyablement pathétique. Detonah était une personne aimé et très populaire qui avait des amies mais aussi beaucoup de lèche-botte et d’hypocrite collé à semelle toute la journée. Moi je n’étais pas populaire pour un franc. Et pourtant, Detonah et moi nous nous retrouvâmes à faire un exposé ensemble…Génial ! J’étais ravie, enchanté, excité comme une puce…ou pas. J’étais enfaite, terrifié à l’idée de me retrouvé chez elle, comment allez se passez ces heures d’exposé ?

    J’étais tellement perdu dans mes pensées que je ne regardais même plus ou j’allais. Je m’arrêtai sur le trottoir, j’étais arrivé au quartier chic. Le bruit, les gens qui marche, qui se bouscule, qui sortent des magasins avec de grand sacs à la main…J’étais chez les fous, j’étais dans mon enfer personnel. Comment allais-je supporté ca ? Je commençais à avoir mal au crâne. J’essayais de me calmer, pas évidement quand tout se bruits vous entoure et vous empêche de pensé calmement. Je repris ma marche lente et stressante, j’étais de plus en plus stresser, mon cœur battais à la chamade. Faillais que je respire. J’inspirais profondément une bouffé d’air et l’expiré calmement. Sa aillait mieux, un petit peu du moins. Je re-regardais ma petite feuille et vue que la maison se trouvé à deux pas de la ou j’étais. Ma marche n’avais pas durée assez longtemps pour voir toute les possibilités de scénario qui s’offrait à moi. Je marchais, mes jambes tremblaient un peu trop à mon gout. Je soupirais de nouveau. J’étais devant sa maison, belle maison, faut le dire. Grande, trop même. Je montais les quelques marche qui était devant la maison. Je m’arrêtai devant la porte, encore hésitante à sonner. Puis prenant mon courage à deux mains, j’appuyais sur la sonnette qui me ficha une petite frayeur. Dès lors ou mon doigts appuya sur la sonnette, je sentie mon cauchemar commencé…


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Ven 6 Mai - 18:32

Une magnifique après-midi se préparait, ce jour-là. J'étais dans ma chambre, assise sur le lit à lire des magazines. Je m'informais des nouvelles tendances pour la saison prochaine ainsi que des potins de stars. Je souris à certains d'entre eux. Au fur et à mesure que je tournai les pages de mon magazine, je sombrai peu à peu dans un notre monde. J'en oubliai la réalité. Tout ce qui se trouvait autour de moi n'existait plus à présent. Si bien que j'en oubliai la visite de ma camarade de classe. Je ne me rappelai plus de son nom, ni de son prénom d'ailleurs. Ce qui était encore plus curieux, c'est que je n'avais jamais fait attention à cette fille. Au début, j'avais même pensé qu'elle était nouvelle au Lycée de Robert, mais mon jugement s'avérait être faux. J'étais assez étonnée pour dire. Peu être aimait-elle être la femme invisible? celle à qui personne ne prête attention, qui adorait faire parti de ses gens qui préférait ce la jouer solo. Ou alors était-ce dans son caractère? S'éloigner des gens, de toute présence humaine. Avait-elle subit un choque émotionnel? Comme la perte d'un être cher à son coeur? Plusieurs réponse était possible et envisageable mais pour lors ce n'était pas du tout une chose qui m'intéressait. La vie de cette fille m'importait guère. Elle avait choisit son mode de vie... Qui étais je pour l'en sortir? Je préférais nettement me jouer d'elle à ma manière et pour mon propre plaisir personnel...


C'était donc à cette instant que je sortis de mon petit monde et me levai de mon lit. La jeune femme n'allait pas tarder à arriver. Je commençai donc à arranger rapidement ma chambre en mettant mes bouquin dans la bibliothèque, mes vêtements qui trainaient au linge sale. je me rendis vite fait à la salle de bain. Cela pouvait aller. Je me fit une queue haute puis commençai à appliquer du gloss sur mes lèvres lorsqu'on sonna à la porte. Arf, c'était elle. Je mis rapidement mes scandales, sortis de la chambre et descendis les escaliers. Je respirai un bon coup. Je ne savais pas du tout comment tout cela allait se passer, mais bon il était trop tard pour reculer nous avions un exposé à mettre en place. J'étais arrivée devant la porte. J'enclenchai délicatement la poignet de la porte. Elle se tenait juste derrière. Elle avait l'air un poil tendu selon moi. Je la regardai de haut en bas et d'une voix pas très accueillante lui dit:


- Bienvenue au Manoir! Je t'en prie entre...


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Ven 6 Mai - 19:41

    J’attendais. J’avais le temps donc de réfléchir un peu à cet après-midi qui allait se commencer dans quelque minute. Je m’aperçu soudain qu’il fesait un peu froid dehors, aujourd’hui j’avais décidé de porté une robe qui m’arrivais aux genoux, de couleur claire. Malheureusement je n’avais pas pensé à prendre de veste, espérons que chez elle, il fasse bon. Je tournai un peu la tête pour voir un peu les passants dans la rue. Ils étaient tous habillés avec de grande marque, je soupirais. La porte s’ouvras et ma tête se remis à sa place aussi rapidement, Detonah se tenait devant moi, une queue haute. Elle était habillé simplement, du moins pour elle pour elle était plutôt habillé chic, ces ce que moi je portrais jamais ou vraiment dans des cas exceptionnel. Sa voix sonna fausse à mon oreille, je voyais très bien que comme moi, elle ne souhaité pas passez cette après-midi en ma compagnie. Elle me détailla de haut en bas, ce que je n’appréciai pas du tout. Cette façon d’examiner les gens par leur physique et leur look, c’était absurde et complètement impolie.

    Bonjour, Très belle maison.

    Ce qui était vrai d’ailleurs. La maison de dehors était très jolie, elle avait l’air ancienne mais à l’intérieur on voyait que la maison était très design. J’avançais un peu dans la maison, fessant vagabondé mon regard un peu partout. Puis je regardai de nouveau Detonah, elle avait l’air comment dire…dans son monde. Oui ces ca, elle était dans son monde. Je la comprenais d’ailleurs, toujours avoir des gens aux semelles et ne jamais avoir une minute pour pensé librement. Moi, c’était l’inverse, j’étais souvent seule, même tout le temps, donc j’avais beaucoup de moment toute seule, des moments à moi ou j’étais dans mon monde, dans un univers ou je n’étais pas invisible. Enfin, être invisible avait des avantages, on pouvait faire des erreurs sans que deux minute après tout le monde soit au courant, que tout le monde se moque. Je regardai par la grande baie vitrée, on voyait presque toute la rue, les gens, les attitudes, les magasins, comme un immense écran de cinéma, on voyait chaque minute de la vie de quelqu’un mais je m’en fichais, je n’aimais pas savoir la vie des gens sans qu’ils m’aient donné leur autorisation ou alors que eux-mêmes se confient à moi.

    Natalie Enola Loyman. Je pense que tu te souvenais pas de mon nom hein Detonah ?


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Sam 7 Mai - 13:25

Le silence... La tranquilité... La liberté... La solitude... Tous avaient disparu depuis que la sonnette du Manoir avait retendit. Je soupirai seule dans ma vaste chambre... Pourquoi fallait-il devoir accomplir cette tache? Je n'avais aucunement l'envie d'accueillir cette étrangère dans mon chez moi. Je la connaissais pas. Elle me semblait étrange qui plus est. Depuis que notre professeur nous avait mis ensemble par le fruit du hasard, je l'avais vaguement observé. Cette fille n'avait pass l'air d'avoir le moindre ami dans ce lycé. Elle était seule, dans son coin à addresser la parole à personne. Elle était très renfermée. En temps normal, je ne fréquentais pas du tout ce genre de personne. Elle était bien trop déprimante et inintérressante pour moi. Je me demandais même si elle accepterait de me parler pendant le travail que nous allions devoir accomplir. Soit, elle était peu être timide et coincée mais je ne souhaitais pas me faire la conversation à moi-même. Nous allions devoir instaurer un dialogue entre nous, devoir nous organiser sur qui est qui allait faire telle ou telle chose. Et pour cela, la communication était primordiale.


Je me rendis alors au rez-de-chaussé pour aller accuiellir mon invité. Aujourd'hui, j'avais opter pour un short en jeans et un débardeur gris. J'avais la flemme de m'habiller comme d'habitude.. Tenue élégante tout en restant simple. Je ne voulais pas m'imposer comme étant la fille d'une famille de Lord anglais, ayant pour voiture une mercédès noir décapotable et une Lamborghini blanche... Non... Pour une fois, je n'avais pas envi de rendre mon invité mal à l'aise face à ma fortune. Peu-être que plutard dans l'après-midi l'envie m'en viendrait mais pour l'occasion la simplicité s'imposait. J'ouvris donc la porte. Je fis aimable sans réellement l'être, mon verbillage était des plus simple et pastrop recherché. Je me voulais juste simple. La jeune femme entra dans l'enceinte du Manoir félicitant même son architecture. Je fus flattée. Elle s'avançait dans le Hall pendant que je fermais la porte à clé. Je la suivis juste derrière. Quand soudain. Elle se tourna vers moi. Elle me rappella son nom et prénom. J'hossai légèrement les sourcils et affichai un petit sourire au coin des lèvres...



- Ce n'est pas que le nom et le prénom que j'ignorai...


Lançai-je avec ironie. C'était carrément son existance. Je n'avais jamais eu conscience que cette fille était dans la même classe que moi. Elle était tellement transparente. Comment aurais-je puis m'apercevoir de sa présence? Je la fixai de mes yeux bleus d'un air passif. Puis m'avançai vers les escaliers.


- Ma chambre est au deuxième... Suis-moi...


Je marquai une pause tout en affichant un sourire narquois


- ... Nathalie


Puis commençai à monter les escaliers...


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Sam 7 Mai - 15:17

    Ma vie au lycée était vraiment très simple. Je suivais mes cours, je n’étais pourtant pas une intello, j’avais une assez basse moyenne mais je suis sérieuse alors sa compense surement. Je suis tout le temps seule, même pour manger, bien sur à ma table il y a du monde mais ils ne me parlent pas. D’ailleurs, pourquoi le feraient-ils ? Qui pourrait bien s’intéressé à moi ? Je n’ai rien d’avantageux, je ne suis pas populaire et je n’ai pas un physique super beau non plus. Sauf peut-être mes yeux, ils sont d’un bleue très clair. Donc voilà, je suis très rarement avec quelqu’un pour discuter, j’essaie de me faire des amies, parfois à ma table à la cantine j’écoute leurs conversations mais leur sujet ne dépasse pas souvent un élève de CM1 accros à son ordinateur. Et comme je suis toute seule, pour faire un exposé en groupe- ce que je déteste le plus sur cette planète- personne ne pense à moi, alors que bien souvent je suis très douée pour faire ce genre de chose. Voilà comment je me suis retrouvé à faire équipe avec une des plus populaire du lycée. Detonah avait l’air de vouloir parlé pendant cet exposé, ce qui ne me gêna pas tant que ca, sauf que je me demandé bien sur quoi ce porterais nos conversation. Surement pas sur notre devoir en cours, ca c’était sure. Mais il y avait une chose positif, Detonah était bonne en cour, du moins quand elle le voulait.

    J’aime beaucoup observer les gens, c’est pour ca que je peux dire que Detonah est une assez bonne élève, c’est très facile de le savoir il y a juste à comparé son comportement avec ses amies et en classe. Evidement, comme beaucoup d’élève, ils aiment se faire voir, montré qu’ils sont là. Je dois être, non. Je suis l’exceptions de ma classe, il y souvent un peu de bruit, tout le monde papote un peu, sauf moi, évidement. Je suis au fond de la classe -seule- et je ne parle jamais. Même en cours, ma voix ne s’entend que très rarement, sauf quand le professeur m’interroge contre mon grès et que tous les petits visages de ma classe me fixent avec attentions en attendant ma réponse qui est souvent exacte. C’est aussi pourquoi mes professeurs tentent tant bien que mal de ma faire parlé, ils savent pertinemment que j’ai la réponse. Moi ca ne me tente pas de parlé, même si je sais la réponse. Je la sais, donc je la garde pour moi, comme dans un contrôles, les réponses ont les gardes pour soit et on ne les dit pas au voisins d’en face ou d’à côté. Bien que mon voisins d’à côté est plus souvent mon journal intime caché par un autre cahier pour que personne ne me le pique qu’une personne réel.

    En effet, je tien un journal intime et j’en ai pas honte. J’aime écrire mes pensées du moment, pas forcément raconté ma journée, plutôt lui décrire mes humeurs, mes envies, mes peines, mes joies, mes bonne ou mauvaise note. Comme si je parlais à ma mère…Ca fait 9 ans qu’elle est morte et ca fait 9 ans que ce journal existe, j’ai voulue lui écrire mes pensées tout les jours, comme si je le fessais à table avec elle, si elle était encore là. La voix ironique de mon « amie » m’enleva toute mes pensées. Je ris un peu. Puis je la suivis dans sa chambre qui était en haut.

    Oui, comme tout le monde. Tu ignore tout de moi. Dis-je avec un petit sourire chaleureux.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Dim 8 Mai - 14:42

Cette petite était complètement barrée... Je ne voyais même pas l'utilité de me dire que de toute façon, tous les élèves du lycée de Robert ne la connaissaient pas. Je la regardai genre de dire ''t'es sérieuse là?''. Natalie me révoltait presque. Elle avait elle-même chose son mode de vie celui d'oublier le monde qui l'enteourait et de s'en créer un surment propre à elle. Je ne la comprenais pas. Faisait-elle de l'ironie? C'était carrément évident que personne ne faisait attention à elle. Elle mettait une sorte de cape d'invisibilité comme dans Harry Potter. Elle ne s'ouvrait à personne. Elle était juste une pauvre fille seule à qui les professeurs devaient lui donner un partenaire d'office. En loccurence, c'était moi pour cette fois.


J'avais déjà commencé à monter les escaliers. Mais après ce qu'elle m'avait répoudu, je me stoppai nette sur place. Je bassai la tête. J'étais choquée et suprise par sa réponse. Je me retournai alors me tenant sur la troisième marche de l'escalier. Je la fusillai du regard. Que voulait-elle que les gens fassent? Qu'ils viennent lui parler de leur plein grès juste pour que mademoiselle soit plus seule? Enfin quand même, c'était elle qui avait besoin d'ami pas les autres. C'était à elle de se bouger. Comme moi-même je l'avais fait en arrivant à Mystic Falls... Je descendis les 3 petites marches puis m'avançai à la hauteur de la jeune femme. Je la regardai droit dans les yeux d'un air sévère et sans sentiments ni gentillesse surtout dans mon regard foudroyant...



- A qui la faute si personne ne te connait? Tu préfères te cacher dans les profondeurs de l'oscurité? Libre-toi... Ne viens pas te plaindre sur ta situation c'est quand même toi qui la voulut!!


Je m'imposai de toute ma hauteur. Quelle hodace cette fille. Je la regardai toujours puis retirai l'élastique de mes cheveux. Je passai une main délicate dans ma somptueuse chevelure puis les secouai un peu pour les mettre en place. Je me retournai brutalement vers les escaliers. Je pensais même qu'elle avait du recevoir mes longs cheveux en pleine face. Puis en mettant une jambe sur le premier escalier, je lui dis sans la regarder:


- Je suis nouvelle et tout le monde me connait... Parce que je me suis montrée telle que je suis!! Je ne me cache pas comme toi. C'est dure d'être nouvelle mais j'ai passé le cap. Toi, tu es dans cette ville depuis longtemps et ton seul ami c'est toi... Pathétique!!


Je me mis à monter les escaliers un à un sans regarder si elle me suiviait ou non. J'avais hate que cette après-midi se déroule le plus rapidement possible..


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Dim 15 Mai - 16:04

    « ..Je ne sais pas pourquoi personne ne me regarde jamais, ce que je sais c’est que ces surement ma faute..»

    C’est phrase me vint aussitôt. Un flash. Quelque chose de mauvais comme les paroles que venait de prononcé mon équipière, des paroles blessante surement. Mais je n’étais en colère, ni même vexée, à vrai dire ces paroles m’avais du bien dans un sens, oui car dans ses paroles tout ce qu’elle disait était justifié, pas vraiment très vrai dans le fond. C’est phrase me revint encore, car c’était une phrase que j’avais écrite récemment dans mon journal. Depuis plus de 9 ans j’écrivais dedans, sans vraiment savoir pourquoi, j’avais seulement besoin que quelqu’un sache ce qui se passait, que quelqu’un écoute ce dont mon cerveau voulait à tout pris se débarrasser. Je regardais Detonah de tout sa hauteur dont elle essayé de se montré supérieur à moi. Prenant une grande inspiration je parlai à mon tour.

    Je me montre telle que je suis Detonah. Depuis que je suis toute petite je ne m’ouvre à personne, personne ne me regarde et prend de mes nouvelles. Jamais on ne m’a demandé comment j’allais, si je voulais ceci ou ca. Je ne suis pas comme toi et encore moins je me cache, je suis juste une personne invisible..

    Je m’arrêtais de parlé, sachant qu’elle ne s’y intéresserait pas. Mes paroles étaient comment dire…étrange. Elle me renvoyé des images chez moi, comme des souvenirs dont je ne me rappelle en rien n’avoir vécu. Des flash de forêt dans la nuit, de bruit de pas devant, des coups de feu. Ce maudit cauchemar qui me hante depuis quelque mois, depuis que j’ai enfin décidé de revenir sur la tombe de ma mère. Je n’aime pas ca, je n’aime pas ne pas comprendre ce qui se passe dans ma tête. Ma tête est un endroit très étrange dont je ne souhaiterais à personne de pourvoir lire dedans, pauvre de lui. Detonah était énervé, je le voyais. Mais elle se calmerait bien assez vite. Elle m’envoya ces cheveux dessus, que j’évitais naturellement en reculant ma tête. Montant les marche un à un, je la regardais. Puis soupirant je montais moi aussi. Comme elle j’avais hâte de rentré chez moi et de reprendre ma petite routine quotidienne.

    Et ah, je ne me plain en rien de ma situation, je dis juste que ces normal que tu ignore tout de moi, ces tout. Je ne voulais pas t’énervé et je m’excuse si ces le cas.

    M’excuser…Ouah ! J’étais choqué, bien que je souriais intérieurement, je ne m’excusé pas beaucoup vue que je n’avais rien à me faire pardonné. Mais j’avais envie de paraître gentille, pas normal vue que toute personne normal ne se serait surement pas excusé, c’était certain. Detonah était connue et populaire car elle venait de loin et qu’elle était une personne riche, du moins c’était mon avis. Je n’ai rien contre les personne riche, au contraire je l’es trouve très étonnante et intéressante. Moi je n’étais pas riche, je n’avais rien à offrir aux autres, peut-être mon amitié et mes conseils et encore qui en aurait besoin ?


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Mar 28 Juin - 12:32

Dans mes mots, la colère. Oui exactement, la colère... Comment cette fille en ayant passé sa vie dans cette ville ne pouvait avoir ne serait-ce qu'un ami ou qu'une amie? Était-ce si dure la vie en société? Rester seule n'avait jamais été quelque chose de bénéfique pour l'être humain. Tout le monde avait besoin de se sentir entouré même par des gens que l'on pouvait mépriser. Mais au moins, on sentait que quelqu'un s'intéressait à nous...


J'avais toujours pensé qu'être seule était la pire chose qui pouvait arriver à quelqu'un... Que la solitude était le pire ennemi de l'homme... En faite, ce que je voulais dire c'était que la solitude était mon pire ennemi. Je étais fille unique et avait donc grandi seule, dans un Manoir immense, peuplé de gens au service de mes parents. Je les croisai sans cesse, il me saluait tous et j'en faisais autant. Je marchai dans les couloirs sans fin de ma demeure à la recherche d'ami, d'un confident, juste d'une personne de mon âge avec qui jouer, avec qui rire, avec qui pleurer... Mais je n'avais personne à part moi-même seule dans cette forteresse. Je m'attachai à mes poupées pensant qu'elles m'écoutaient, me faisaient la causette, chantaient et rigolaient avec moi... Mais je me leurrais. C'était peu-être pour cela qu'aujourd'hui, je refusai d'être seule. J'étais toujours entourée de tellement de gens. La popularité m'avait apporté cela. Plus jamais je serais seule, je souhaitai cela à personne. Alors comment Natalie pouvait-elle supporter cette solitude que moi-même je craignais à chaque seconde de ma vie? Y avait-il quelque chose de plaisant à rester dans son coin sans personne avec qui discuter?


Je montai les escaliers en cogitant dans ma tête lorsqu'elle me sortit de mes pensées en m'adressant la parole. Elle était toujours derrière moi et me disait qu'elle se montrait déjà comme elle était et que personne n'avait daigné s'intéresser à elle. Soit, dans ce cas là, pourquoi n'avait elle pas elle-même décidé d'aller vers les gens si personne ne venait à elle?



- C'est pas une raison, Natalie... Si personne vient à toi alors va vers les gens...


J'étais enfin arrivée au bout de l'escalier. Je marchai alors vers ma chambre suivi de la jeune femme. Arrivée devant la porte de ma chambre, je m'arrêtai puis lui dis:



- Je sais ce que sait d'être seule... Je l'ai été tout ma vie. Je suis fille unique, j'ai vécu avec des personnes qui travaillaient pour mes parents... J'étais au milieu d'adulte, je me sentais si seule. Mes seuls amis?? Mes poupées et mes chevaux... Sauf que contrairement à toi, la solitude, j'en ai peur! Et oui, Detonah McCord a bien une véritable phobie à part celles des araignées... Tous les jours, au lycée, je suis entourée de beaucoup de gens! Je ne peux pas être seule même si je dis le contraire... Je sais pas comment tu supportes mais moi je pourrais pas.

Je baissai la tête... J'étais un peu émotive et j'arrivai pas à croire que je me montrai faible devant quelqu'un. puis je posai mes yeux bleutés sur elle...


- Je t'admirai presque!


Puis j'ouvris la porte de ma chambre et y pénétrai...


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah Mar 28 Juin - 13:18

    Allez vers les gens... Soit elle se moquait de moi, soit elle était sérieuse et c’était encore pire, j’avais déjà essayé d’allez vers les gens évidement, je n’attendais pas que quelqu’un daigne venir me voir mais à chaque que j’approchais de quelqu’un pour lui demandais un quelconque renseignement n’avais-je pas fais déjà deux pats dans leur direction que déjà ils s’éloigner à grand pats. Alors je restais seule. Heureusement que la solitude ne me gênais pas tant que ça, j’étais bien toute seule, comme à mon habitude, comme depuis ma naissance enfaite.

    J’avais eu une enfance merdique, je n’avais jamais connue mon père, ou alors pas que ma mémoire ne se rappelle. Ma mère avait passé son temps à boire et à regretter son amour perdu depuis longtemps. Pourtant j’aimais ma mère, aussi bête soit-il, je l’admirais presque dans ses moments ou nous étions toute les deux et elle sobre. J’aimais nos moments de tendresse, de confidence, bien qu’elles se fussent rares au fil des ans. Et pourtant je n’ai pas pleuré, je n’ai pas pleuré sa mort, je n’ai pas parlé de sa mort, je me suis renfermer, j’ai essayé d’oublier et de le cacher et le plus étonnant ces que ça à marcher. Je comprenais Detonah quand elle parlait de son enfance, elle aussi avait était seule dans un sens, mais elle avait des gens autour d’elle, une famille qui s’occupait d’elle.

    Je suis désolé pour toi sa n’a pas du être facile mais tu sais, tu as eu des gens autour de toi à qui tu aurais pu te confier, malgré que c’était des adultes, des parents qui étaient là. Moi tu sais je n’ais pas eu tout ça, mon père es partie alors que j’étais un nourrisson, ma mère c’est mise à boire pour essayer d’oublier qu’il ne reviendrait pas et puis elle c’est faite tuer et je me suis renfermer sur moi-même, et même si toute mon école était au courant personne ne vint me voir, c’est pour ca que je suis resté seule et que je me sens très bien seule d’ailleurs...

    Je n’arrivais pas à continuer, remuer la plait était une chose difficile à faire et elle me tuer littéralement la poitrine, j’avais mal mais je restais silencieuse, comme à chaque fois. Pourtant je sentais le regard accusateur de mes camarades sur moi et je savais qu’il faudrait que je termine. Je respirais un bon, et enchaina en essayant de faire court.

    Ce n’est pas si difficile de rester seule enfaite, enfin parfois je te l’avoue j’aimerais bien rire avec les autres, partager les mêmes choses, mais quand je suis arrivé au lycée beaucoup de monde connaissait mon enfance, mon père qui m’a abandonner et ma mère alcoolique, et beaucoup se sont moquer de moi. Alors je me suis de nouveau renfermer sur moi-même, ces remarques ne me gênait pas tant ca pour te dire, elles étaient réaliste, mais je suis une personne pathétique tu la dis toi-même, alors ne voulant pas m’énerver je me suis tue et je me suis faite toute petite.

    J’avais l’impression que c’était la première fois que je parlais autant à quelqu’un, et surtout de mon enfance, ce qui était très choquant, et à la fois ca faisait du bien, je me sentais plus légère mais je savais que ca n’allait pas durer, je savais aussi que maintenant que j’avais dis tout ca, j’étais facilement énervable et qu’un rien pouvais m’énerver.



Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toc toc .. | Pv' Detonah



Contenu sponsorisé







Revenir en haut Aller en bas

Toc toc .. | Pv' Detonah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Just Breathe :: Good Bye my lover... :: RP's-