AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous en sommes au début de la saison 2 ! Merci de mettre à jour vos nouveaux RPs
Les personnages féminins inventés ne sont plus autorisé !

Partagez|

Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Lun 27 Juin - 0:03


Evangeline Stanger & Bastien M. Steveens« Quand on est têtu on le reste »

Ce matin là, nous étions un samedi, j'étais encore au lit et j'avais l'intention de flemmarder toute la journée ainsi. Je m'étirai, un sourire aux lèvres et me levai tranquillement, j'allai à ma fenêtre et ouvris les volets. Un beau soleil m’accueillis en caressant mon visage de sa chaleur agréable. Je souris, me disant que la journée allait être agréable. Pas de cours, pas de personne pour venir me faire chier. Je mis ma robe de chambre et allais sur mon ordinateur. J'ouvris ma boîte mail et envoyai un message à Val.

"Hey, Salut ma cocotte.

Il fait super beau aujourd'hui, je viens de me lever et j'ai tout de suite pensé à toi.
Je me demandai si tu voulais qu'on sorte aujourd'hui. J'ai un programme de malade à te proposer. D'abord, on va au parc prendre un super pique-nique et ensuite on se fait un pure bataille d'eau pour ensuite aller à la piscine et aller pour finir au cinéma. Puis ce soir, tu pourras venir à la maison, je suis sur que Ellen nous fera un super repas et ce soir, toute les deux, allons en discothèque tout déchirer !

Répond moi vite, Bisous Bisous !!"


Je me levai et allai dans ma salle de bain. Je me coiffai et me passai de l'eau sur le visage. Une fois ceci fait, je sortis de ma chambre et descendis à la cuisine. Un délicieuse odeur faisait palpiter mes narines. Ellen était là et avait préparé un délicieux petit déjeuné. Je souris et m'assis à table. Ellen se retourna et me vis. Elle me fit un grand sourire chaleureux.

_ Bonjour ma petite chérie, tu as bien dormis apparemment. Il est 10h00 et tu viens tout juste d’émerger. Je t'ai préparer ton petit déjeuné favoris. De oeufs brouillés et du bacon grillé.

_ Merci beaucoup Ellen, tu sais toujours comment me mettre de bonne humeur.

_ Oh mais c'est normal, faut bien que je te nourrisse, tu es toute maigrelette. Puis, j'aime te voire sourire ma petite chérie.

Je lui fit un sourire et attaquai mon petit-déjeuné avec délice. Je sentais que cette journée allait être géniale.





Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Lun 27 Juin - 15:13

Il paraît que je suis coriace. Ah bon ?

    Quesque la vie peut-être longue de nos jours...J’étais chez moi, comme un rat mort sur mon canapé, ne sachant trop que faire. Ma télé est allumé mais je ne la regarde pas, il n’y à rien d’intéressant. Malgré le bruit de cette machine qui est censé me distraire et qui ne le fait pas, la maison me semble incroyablement calme, comme à son habitude. D’ailleurs ou es mon Olympe ? Elle à du encore sortir dehors celle-là ! Olympe est mon petit chat, elle doit avoir deux ou trois, je n’en sais trop rien. Je l’es acheté pour me faire un peu de compagnie dans cette baraque qui trop vide, mais non Oly ne veux pas rester avec moi, elle préfère être dehors, d’ailleurs je la comprends. Surtout aujourd’hui ou le soleil bat à son plein et que les températures sont estivale, un peu trop chaude peut-être ? Bref, pour résumer je m’ennui ! Soudain, un étrange bruit de gargouillement sors de mon ventre, était-il leur de manger ? Levant les yeux vers ma pendue, je me rends compte que oui, il est temps de manger. Ca m’occupera un peu.

    Après avoir soigneusement nettoyé mon repas -qui était une salade composé avec juste un yaourt- je décidais de sortir m’aéré un peu l’esprit et le corps. N’ayant pas de chance, mon amoureuse était de sortie avec une amie ce jours-là, elle me manquait déjà, je vous l’avoue. Je ne savais pas qui appelé pour faire un peu la ‘fête’ mais je n’eu pas besoin de chercher bien longtemps dans mon cerveau engourdie par l’ennui pour savoir ou je devais me rendre. Je pris ma voiture et partie en direction de la maison de Evy, comme j’adoré la surnommé. Evy ne m’aimais pas, moi je l’apprécié un peu, mais ce que j’aimais par-dessus tout c’était de voir comment elle me détesté. D’habitude je n’aimais pas les gens qui ne m’aime pas, logique quoi mais là j’adoré spécialement embêter la chère amie de mon amie Valéria. Il me tardait déjà de voir ca tête.

    J’étais devant la porte de ma chère et adoré ennemis Evy. Il me tarder d’entrer et de découvrir sa tête en me voyant, elle va surement vouloir me foutre dehors, c’était évident. Je n’hésitai plus une seconde de plus, mon doigts appuya sur la sonnette. Ding Dong.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Lun 27 Juin - 23:22


Evangeline Stanger & Bastien M. Steveens« Quand on est têtu on le reste »

Après avoir manger ce délicieux petit déjeuné, je me levai pour faire la vaisselle tout en discutant de mes cours avec Ellen, qui était une ancienne prof d'art en tout genre. Elle me donnait beaucoup de conseil pour que je puisse mélanger le style ancien avec le style d'aujourd'hui et j'avouais que mon travail plaisait à pas mal de gens, même s'ils ne savaient pas que cela venait de moi étant donné que je signais toujours anonymement. Lorsque j'eu tout ranger, je me dirigeai vers les toilettes, histoire de faire un petit pipi tranquillement. Je prenais toujours un magazine people à deux balles où y a que de la merde écris dedans, histoire de me divertir à vomir dessus télépathiquement. Quand tout d'un coup, j'entendis sonner à la porte. Je criais à Ellen d'aller voir étant donné que j'étais sur les cabinets, ce qui n'est pas très approprié pour aller ouvrir la porte à quelqu'un. Il devait être onze heure et demi. J'entendis ma chère Ellen parler à la porte.

_ Oh, bien le bonjour.... Oui oui, elle est là... aller rentre, ne reste pas dehors ainsi, il fait une de ces chaleurs ce n'est pas le temps de prendre un malaise.... tu peux l'attendre dans sa chambre elle arrive tout de suite.

Je souris, ça devait surement être Valéria. Elle devait avoir reçu mon mail et telle que je la connais n'avais pas pu attendre une seconde avant de débarquer chez moi pour me choisir mes fringues et m'habiller. Pourtant elle savait très bien que je ne supportais pas m'habiller comme elle. J'aimais tout ce qui était féminin rock emo négliger. Le jour ou on me verra avec des talons hauts et un robe à fleurs, je pense que les poules auront des dents. Je tirai la chasse d'eau et allai me laver les mains. Je montai les escaliers en ouvris la porte de ma chambre. Mais alors à ma plus grande surprise, ce ne fut pas Val que je trouvais dans ma chambre... Mais cet imbécile de Bastien Steveens. J'écarquillai les yeux et me retins de le balancer contre la fenêtre pour qu'il se fracture un os. Mais je me "calmai"

_ Je peux savoir ce que tu fous ici ?! Barre-toi de chez moi immédiatement avant que je ne vire d'ici moi-même. Je peux savoir pourquoi tu es venu ?! Merde t'es vraiment con !


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Mar 28 Juin - 10:57

Il paraît que je suis coriace. Ah bon ?

    J’étais la porte. Mon doigt avait appuya sur la sonnette. La sonnette faisait un bruit très étrange mais savant qui vivait dedans, plus rien ne m’étonnais à présent. J’entendis clairement la voix roque et grave de ma chère Evy demandant à sa gouvernante peut-être ( ?) de m’ouvrir la porte. J’attendais donc patiemment qu’on m’ouvre. Evy devait surement croire que c’était Valéria peut-être, ce qui était sure ces qu’elle ne m’entendait pas moi.

    « BASTIEN » Bonjour, est-ce que Evangeline est là ?

    « INCONNUE » Oh, bien le bonjour.... Oui oui, elle est là... allé rentre, ne reste pas dehors ainsi, il fait une de ces chaleurs ce n'est pas le temps de prendre un malaise.... tu peux l'attendre dans sa chambre elle arrive tout de suite.

    Je lui fis un merci de la tête avant de rentrer. La déco était modeste, sans pour autant être trop chargé ni trop vide. Les tons étaient clairs, ce qui m’étonnait connaissant les gouts vestimentaux d’Evy. Je partis dans la direction qu’on m’indiqua pour monter dans la chambre de cette chère Evy. La chambre lui ressemblait beaucoup plus, il y avait quelque poster de Paramore, surement son groupe préférer. Personnellement, j’aimais bien mais sans plus, une fois de temps en temps, et encore, je n’écoutais pas beaucoup de musique. Je m’assis sur son lit, comme si ca avait était le mien et attendis qu’elle monte pour découvrir sa tête. J’entendis des bruits de pats dans les escaliers. Sa douce voix en colère résonna tout simplement dans mon esprit.

    « EVANGELINE » Je peux savoir ce que tu fous ici ?! Barre-toi de chez moi immédiatement avant que je ne vire d'ici moi-même. Je peux savoir pourquoi tu es venu ?! Merde t'es vraiment con !

    C’est voix, ah..Qu’elle bonheur ! On aurait un sado-maso je vous le fait pas dire, à croire que j’étais prêts à me faire balancer par la fenêtre ou une autre façon de sortie donc elle aurait le secret. Je ne pu résister à répliquer tout en regardant mes doigts.

    « BASTIEN » Ta douce voix me manquer…Non sérieusement Evy, je suis venue pour qu’on parle comme des personne civilisé et non pour qu’on se bouffe la gueule.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Mar 28 Juin - 14:30


Evangeline Stanger & Bastien M. Steveens« Quand on est têtu on le reste »

Non mais il était vraiment pas possible ce type. J'avais envie de lui arracher les cheveux et de les lui faire manger. Je soupirai et croisai mes bras écoutant ce qu'il avait à dire, il me disait qu'il était juste venu parler en tant que personne civilisé et qu'il n'avait pas envie de se prendre la gueule avec moi. Et le pire c'est qu'il m'avait surnommé Evy. Juste mes proches avaient le droits de m'appeler ainsi. Et puis je détestais son petit ton ironiques qui disait que ma douce voix lui avait manquer. Mais va retrouver ta meuf quoi mec, va lui rouler des palots et fais pas chier. Je décidai de me calmer sans pour autant devenir sympathique.

_Pfff... je suis pas civilisée et j'ai pas envie de l'être avec toi. Mais je vais quand même avoir "une discussion" avec toi parce que je te connais tu vas jamais me lâcher. Bon, je vais m'habiller, reste là et... si tu veux t'en aller te gêne pas surtout.

Je me retirai dans mon dressing et choisis une tenu simple, je mis un jogging noir et un débardeur blanc et me fis un queue de cheval haute. Puis je revins dans la chambre et malheureusement, il était toujours là, assis sur mon lit et attendant bien sagement. Je soupirai et m'assis en tailleur en face de lui. Aaah, cette putain de gueule d'ange me montait à la tête, c'était exaspérant et je n'avais qu'une envie, lui balancer mon poing à la figure, histoire de le défigurer un peu. Pour sortir cette magnifique envie de la tête j'entamais la conversation :

_ Bon, qu'est-ce que tu veux ? Tu as quelque chose de spécial à me dire ?




Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Mar 28 Juin - 14:51

Il paraît que je suis coriace. Ah bon ?

    Ma remarque avait surement du lui déplaire car vue sa tête c’était qu’elle était entrain de se demander comment elle pourrait de débarrasser de moi. Je crois que moi aussi, si j’avais était à sa place, j’aurais eu envie de me taper, sauf que moi j’aurais eu une bonne raison de me taper, comme par exemple oublié de donner à manger au chat ou encore louper un rendez-vous important mais elle, qu’avait-elle contre moi ?

    « EVANGELINE » Pfff... je suis pas civilisée et j'ai pas envie de l'être avec toi. Mais je vais quand même avoir "une discussion" avec toi parce que je te connais tu vas jamais me lâcher. Bon, je vais m'habiller, reste là et... si tu veux t’en aller te gêne pas surtout.

    C’était la raison de ma venue ici d’ailleurs, comprendre ce qu’elle avait contre moi, c’était ca mon bute aujourd’hui. Je n’étais même pas sure qu’il y avait une raison mais je voulais en être sure. Ces vrais, si faut sa lui feras du bien de se libéré, ou pas hein, je dis ca comme ca, je ne connais pas beaucoup les femmes et surtout ce genre de femme. Pendant qu’elle crachait son venin à mon visage, pour ne pas l’écoute je pensais à Angela, sa voix douce et amoureuse, ses yeux intense et rêveur, comme pourrais-je la quitter ? J’attendais patiemment qu’elle revienne de sa penderie, je pense qu’elle savait que je ne partirais pas mais je pense aussi qu’elle l’espérait de tout cœur, vue son aversion contre moi. Quand elle revint, on aurait dit quelqu’un qui s’apprêtais à rester chez lui tout un après-midi devant la télé et à bouffer ce qui lui passait sous la main, enfin.

    « EVANGELINE » Bon, qu'est-ce que tu veux ? Tu as quelque chose de spécial à me dire ?

    « BASTIEN » Je voudrais savoir pourquoi tu me déteste. Je comprends que certaine personne aime pas d’autre personne mais je voudrais savoir la raison, s’il te plaît.

    Je ne comprends pas trop pourquoi j’ai rajouté c’est marque de politesse à la fin, surement parce que moi j’étais une personne sympathique et aimable ? Je doute qu’elle ne le soit pas, surement qu’elle à vécu des choses horribles pendant son enfance ? Je doute qu’elle me le dise un jour, même si notre relation évolue jusqu'à là.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Jeu 30 Juin - 14:52


Evangeline Stanger & Bastien M. Steveens« Quand on est têtu on le reste »

Je restai perplexe. Il est vrai que je ne m'étais jamais posé la question sur le pourquoi je détestais les gens et en particulier lui. J'étais froide, dure et méchante avec tout ceux qui osait s'approcher de moi. C'étais peut-être un mécanisme d'auto défense, je n'en savais rien, mais une chose était sûr il y avait surement une raison à tout cela... ou alors j'étais tout simplement méchante et ça s'arrêtait là.

Je le fixai, les sourcils froncer, restant tout de même perplexe. Il était vrai que Bastien n'avait jamais été méchant avec moi et il ne me détestait pas. Alors pourquoi étais-je en retour aussi mauvaise avec lui. Parce que cela m'amusait ? Oui par dessus tout. Parce que je le détestait.... Non, je ne le détestait pas, mais le fait que lui m'appréciait m'énervais. Pourquoi je n'en avait absolument aucune idée.

Je me décidai enfin à prendre la parole, remettant une mèche de cheveux derrière mon oreille.

_ Ecoute... Je, je ne te déteste pas. Mais je ne t'apprécie pas non plus. Je ne suis pas quelque de gentil, c'est tout. Je ne sais pas d'où ça vient mais c'est ma façon d'être et c'est tout. Alors, ce serait plus simple si tu arrêtais d'essayer de devenir mon ami car... je n'ai qu'une amie, et c'est Valéria. Et cela ne changera jamais. Car je ne peux pas changer. Je suis comme ça, et personne ne pourra jamais me changer... personne. Alors, arrêtons tout de suite cette conversation sans queue ni tête et laisse moi tranquille.... s'il te plait.

Je soupirai et le regardai. Ce garçons avait tout pour lui. Une petite amie, un avenir prometteur, il était mignon et pourtant il continuait à chercher à devenir ami avec moi. Je ne comprenait vraiment pas pourquoi et cela m'intriguait.

_ Il tout de même aussi quelque chose qui m'intrigue. Pourquoi veux-tu absolument tisser des lien avec moi alors que je fais tout pour que tu me détestes et me foutes définitivement la paix. Tu te casse la tête pour rien.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien ) Sam 2 Juil - 13:35

Il paraît que je suis coriace. Ah bon ?


    « EVANGELINE » Ecoute... Je, je ne te déteste pas. Mais je ne t'apprécie pas non plus. Je ne suis pas quelque de gentil, c'est tout. Je ne sais pas d'où ça vient mais c'est ma façon d'être et c'est tout. Alors, ce serait plus simple si tu arrêtais d'essayer de devenir mon ami car... je n'ai qu'une amie, et c'est Valéria. Et cela ne changera jamais. Car je ne peux pas changer. Je suis comme ça, et personne ne pourra jamais me changer... personne. Alors, arrêtons tout de suite cette conversation sans queue ni tête et laisse moi tranquille.... s'il te plait.

    Je regardais mon interlocutrice un bon moment, avant qu’elle ne prenne la parole pour me laisser de marbre. Son discours n’avait pas vraiment de sens, bien qu’il en est un peu, car j’avais quand même compris qu’elle ne me détestait bien qu’elle ne m’aime pas non plus. Mais elle n’avait pas vraiment répondue à ma question, ou alors elle n’avait pas de raison de me détester. Ces vrai que même-moi parfois, je me demandais pourquoi j’essayais de devenir son ami, ces vrai. Mais je n’avais pas trop de raison enfaite, peut-être que moi aussi j’étais méchant, je souhaiter m’amuser en la voyant s’énerver contre moi ? J’étais sado-maso.

    « BASTIEN » Tu sais je n’ai pas vécu des choses facile étant petit, pourtant je n’ai jamais voulue être désagréable avec les gens, juste pour me venger de mon enfance pourrie. Enfin, je ne vois pas trop pourquoi je te raconte ca, passons.

    Je regardais de nouveau mon interlocutrice me détaillé avec une politesse dé consternante, bien sur, c’était de l’ironie pure. Je voyais bien que dans sa tête elle devait se dire que j’avais tout pour moi, même si elle se trompait fortement, c’était un masque que je portais tout les jours sur ma tête, une masque incrusté dans ma chair et mon sang depuis le temps que je le porte.

    « EVANGELINE » Il tout de même aussi quelque chose qui m'intrigue. Pourquoi veux-tu absolument tisser des liens avec moi alors que je fais tout pour que tu me détestes et me foutes définitivement la paix. Tu te casse la tête pour rien.

    « BASTIEN » Mon..père quand j’étais petit, me disait toujours d’être gentil et aimable avec les gens qui me déteste et me détesterais plus grand, il me disait aussi de tout faire pour savoir ce que la personne avait exactement contre moi et d’essayer de devenir son ami, je vois bien quand une cause es perdu. Je m’excuse pour le dérangement, j’essayerai de me faire à l’idée qu’on est ennemis.

    Parlais de mon père m’arracha une grimace de souffrance que je camouflai en baissant la tête, j’étais prêt à partir, je n’avais plus rien à faire là, elle ne voulait pas de moi et voulait voir son amie, je la comprenais, essayant du moins.


Invité

Invité





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien )



Contenu sponsorisé







Revenir en haut Aller en bas

Cherche pas... y a aucune chance ( With Bastien )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Just Breathe :: Good Bye my lover... :: RP's-